Dos Nos initiatives

EcoZone


Alors que l’évolution technologique et la crise de la COVID-19 ont propulsé l’activité postale et l’e-commerce, bpost et la ville de Malines ont inauguré la première zone de distribution de lettres et de colis zéro émission de CO2 en milieu urbain. Une initiative durable au service de la satisfaction des clients, de la qualité de l’air et de l’innovation. 

Industrie, innovation et infrastructure
Cet objectif correspond aux ODD des NU en faveur du climat
Plus d'articles sur UN.org Lire plus
Villes et communautés durables
Cet objectif correspond aux ODD des NU en faveur du climat
Plus d'articles sur UN.org Lire plus
Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
Cet objectif correspond aux ODD des NU en faveur du climat
Plus d'articles sur UN.org Lire plus
EcoZone

2800, le premier code postal éco-responsable

Ce qui a commencé comme un projet pilote à l'été 2019 est devenu une première nationale. Dans la ville de Malines, soit l’ensemble du code postal 2800, bpost assure désormais une distribution zéro émission des lettres et des paquets. Une ambition devenue réalité grâce à la mise en place d’un réseau hybride combinant une flotte de véhicules, vélos et remorques électriques, 7 points poste et le bureau de poste local mais aussi, l’installation d’automates à paquets accessibles 24h/24 et 7j/7 dans 49 endroits stratégiques de la ville.  Et tout ceci, afin d’inciter les Malinois à venir récupérer leurs paquets à pied ou à vélo.

Une ambition qui porte ses fruits

La collaboration entre bpost group et la ville de Malines est née dans le cadre du projet européen “Surflogh” (Smart Urban Freight Logistics Hubs), qui mise sur une distribution urbaine durable. C’est donc tout naturellement que les deux entités ont souhaité concrétiser leur ambition commune en matière de réduction des émissions d’ici 2030.

 

L’installation de l’Ecozone aura un impact concret sur les émissions de CO² et le nombre de véhicules dans la ville puisque les experts estiment qu’à Malines, 8% du trafic dans le centre a trait à des livraisons manquées à domicile. Une enquête menée par bpost montre déjà des résultats positifs : 83% des Malinois se rendent régulièrement à pied ou à vélo pour récupérer leurs colis. Et parmi les répondants qui ont tout de même utilisé la voiture,  deux tiers ont fait leur collecte en combinaison avec un autre trajet, par exemple, vers le supermarché, l'école ou le travail.

 

À l’heure où de plus en plus de villes et communes prennent des mesures responsables (zones à basses émissions ou piétonnes, plans de circulation, soutien à l’économie circulaire…), bpost souhaite étendre son action et profiter de la tendance pour développer des collaborations durables visant à améliorer la qualité de l’air et la qualité de vie dans plusieurs autres centres-villes belges.